2) Quels sont les domaines de l’apprentissage ?

• Compréhension orale (thèmes et accents variés)

La compréhension orale est une des étapes les plus fondamentales de la communication et dans l’acquisition d’une langue étrangère.

L’écoute dans des situations authentiques permet au stagiaire de se familiariser avec les sons de la langue non maternelle.

Elle permet de présenter à l’apprenant des discours plutôt que des phrases, elle amène le stagiaire à s’appuyer sur les éléments du texte et les connaissances personnelles pour comprendre un message oral.


• Prononciation

L’accent tonique est très important et peut poser bien des soucis aux francophones. En anglais, il est primordial. Il peut totalement changer la prononciation d’un mot.

S’il n’est pas placé au bon endroit, il y aura incompréhension de la part de l’interlocuteur. Pire, il peut changer le sens de la phrase. D’où l’intérêt d’apprendre le placement de l’accent tonique au même moment que l’on apprend le mot.


• Lexique général

Pour apprendre du vocabulaire quelle que soit la langue, le tuteur vous propose différentes méthodes, le plus efficace étant de ne pas se contenter d’une méthode mais de combiner plusieurs types de supports afin de progresser plus vite. (voir rubrique ressources et méthodes pédagogiques d’apprentissage)

• Structures grammaticales

Dans l’étude d’une langue étrangère, il est important d’intégrer la grammaire dans le programme d’apprentissage, car la connaissance des règles grammaticales permet de s’exprimer correctement, sans faire de fautes qui peuvent nuire à une bonne communication.

Ainsi, il y a des combinaisons, un ordre particulier à respecter pour, par exemple, poser des questions, faire des phrases négatives, utiliser les verbes au temps et avec les aspects qui conviennent etc …


• Expressions idiomatiques


Il existe plein d’expressions imagées pour exprimer telle ou telle idée. Certaines ressemblent à nos images, d’autres en prennent le contre-pied et n’ont rien à voir avec nos références.

Elles témoignent souvent d’une identité particulière, d’une histoire propre… et souvent pour en comprendre l’origine, il faut comprendre la culture du pays qui les a engendrées.

Exemples : en anglais, l’expression « It’s raining cats and dogs » veut dire « Il pleut des cordes ». « A little bird told me… » veut dire « Mon petit doigt m’a dit… » en espagnol, l’expression « Las cosas son como son » veut dire « les choses sont comme elles sont » mieux encore « C’est la vie ! »


• Lexique spécifique

    • Langage des affaires :
    L’anglais est la langue qui permet de faire des affaires à l’international.
    Les entreprises dont les collaborateurs travaillent auprès de clients ou fournisseurs étrangers ont besoin d’un personnel avec un niveau d’anglais suffisant pour effectuer efficacement leur travail.

    Si une bonne connaissance de l’anglais général est essentielle, il leur faudra néanmoins acquérir l’anglais utilisé dans leur secteur professionnel (logistique, ressources humaines etc..)

    Langage téléphonique :
    Le téléphone est un outil qui fait partie intégrante du monde du travail.

    L’échange téléphonique demande beaucoup de maîtrise, une bonne préparation et un vocabulaire adapté à chaque phase d’appel. Il exige de prêter plus d’attention aux propos de son interlocuteur.

    Au Centre de ressources, le stagiaire peut se préparer à ces échanges en élaborant un plan contenant les grandes lignes de son message, ainsi que le vocabulaire de base ou les termes spécifiques à utiliser.

    • Langage des réunions :
    Possédant un vocabulaire usuel significatif, le stagiaire va développer un vocabulaire concret qui lui permet peu à peu de passer à des situations abstraites et professionnelles (émettre une opinion, éclaircir certains points, exprimer son accord ou son désaccord…).

    Des méthodes appropriées vont lui permettre d’animer les réunions avec efficacité, contourner les difficultés et les blocages… : par exemple, en anglais, utiliser les périphrases (quand on ne sait pas dire « directeur financier » (Chief Financial Officer) on peut dire « la personne en charge des finances « the person in charge of finance »)

    • Langage des présentations :
    Possédant un très bon niveau d’anglais, le stagiaire souhaite se préparer en vue de présentations lors de réunions internationales ou de dispense de formations internes. Les méthodes proposées vont lui permettre d’élargir son vocabulaire relatif aux présentations, de travailler sur la gestion des questions, des scénarios reflétant la réalité professionnelle, d’utiliser des anecdotes…

    • Langage des négociations :
    Possédant une bonne maîtrise de la langue cible, le stagiaire va développer le langage utilisé lors d’une négociation (par exemple : faire une proposition, marchander, arriver à un compromis, utiliser les tactiques de négociation…) la courtoisie et les formules de politesse.

3) Quelles sont les ressources ou méthodes pédagogiques proposées ?

Agff copyright 2011 - Tout droits reserves